LE CORPS EN MOUVEMENT ! DONNER CORPS AU MOUVEMENT

isadora duncan ma vie

Le corps veut se mettre en mouvement, pour marcher, pour courir...
Dans toutes les contrées, depuis la nuit des temps, de tous âges, la passion de la danse ne s'est jamais démentie.
Avec la danse, l'affrontement des corps est une rencontre de la notion de désir. Ce sont des corps qui deviennent vivants, une virulence s'exprime capable de devenir autre chose !
La vie, l'amour, la liberté, la lutte, la joie, le désespoir, la réconciliation, la beauté, la force....
La musique nous ouvre à d'autres possibles, à la liberté. Elle nous donne envie de danser, de sourire.
La musique s'accroche à des moments de nos vies. Qui ne garde pas en soi une petite mélodie ?
L'esquisse d'un mouvement et les émotions passent, les souvenirs surgissent. La musique est omniprésente, elle nous invite à lever le pied, les bras, virevolter, faire la farandole...
La danse et la musique n'ont jamais cessé de se nourrir l'une l'autre;

    La sélection :

     < 1234 > 
    Photographier la danse

    Photographier la danse

    De Rosita Boisseau
    Photographies de Laurent Philippe
    Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 29,00 €

    La photographie et la danse sont considérées comme deux arts opposés. Tandis que l'un représente une chose figée et suspend le temps, l'autre fait l'éloge du mouvement et semble insaisissable. Pourtant, ce livre, au sujet innovant tente de les mêler pour s'approcher et interpréter au mieux les spectacles de danse.

    Les très nombreuses photographies du livre sauvegardent ainsi cet art éphémère et permettent de retracer les vingt-cinq dernières années de la création dans le domaine de la danse. Son histoire y est dévoilée ainsi que la création des mouvements et des tendances esthétiques de la danse contemporaine.

    Ce livre propose donc une réflexion sur la représentation et le regard et met en parallèle celui d'une critique de danse et celui d'un photographe. Le photographe doit-il réinterpréter le spectacle par ses photographies et proposer une nouvelle vision ou doit-il s'effacer afin de rendre compte le mieux possible de la réalité de la chorégraphie ?

    Danse contemporaine

    Danse contemporaine

    Boisseau, Rosita
    Indisponible sur notre site Indisponible sur notre site
    Danser la peinture / pour une contre-histoire dansée de l'art

    Danser la peinture / pour une contre-histoire dansée de l'art

    Verrièle, Philippe
    Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 35,00 €
    Jacques Lecoq / un point fixe en mouvement

    Jacques Lecoq / un point fixe en mouvement

    Lecoq, Patrick
    En stock, expédié lundi En stock, expédié lundi 32,00 €
    Corps en mouvement / la danse au musée

    Corps en mouvement / la danse au musée

    Martinez, Jean-Luc
    Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 29,00 €

    Il s'agit de la deuxième exposition présentée dans la Petite Galerie du musée du Louvre, co-dirigée par Jean-Luc Martinez et Benjamin Millepied. Ce catalogue, comme l'exposition, tente de répondre au défi de la représentation du mouvement dans l'art, depuis la matière inanimée jusqu’aux nouveaux codes élaborés par les chorégraphes-danseurs au début du XXe siècle.Avec son regard d'historien, Georges Vigarello introduit le livre et montre comment il existe une invention progressive de la dynamique du corps dans les arts visuels, en réponse à ce défi de donner existence au mouvement, dans la sculpture, la peinture ou la gravure, qui demeurent nécessairement statiques. Suivant le découpage de l'exposition, un parcours en quatre temps est proposé au lecteur. La première partie sera consacrée à la matérialité des oeuvres, à la difficulté pour l'artiste de traduire le mouvement. Puis il s'agira de s'intéresser au décryptage des codes de représentation, les mouvements et les gestes étant le résultat de normes sociales révélatrices de l'image que se fait d'elle une civilisation à un moment donné de son histoire. La troisième partie interrogera le séquençage du mouvement, et montrera ainsi la difficulté pour l'artiste de capter un mouvement rapide qui soit réaliste et de le représenter. La quatrième partie enfin, dédiée à la danse, permettra de retrouver les problématiques précédemment développées, autour de trois axes principaux (le passage de la représentation allégorique de la danse à l’observation directe des corps dansants ; les avant-gardes artistiques et les nouveaux codes du mouvement dansé autour de 1900 ; la danse dans l’univers des Grecs de l’Antiquité, source d’inspiration des artistes).Richement illustré de reproductions de peintures et de sculptures photographiées au plus près des oeuvres pour en marquer la matière et le rythme, cet ouvrage proposera également des vidéos accessibles par flashcodes.Archéologue et historien de l'art français spécialisé dans la sculpture grecque antique, Jean-Luc Martinez est, depuis 2013, président-directeur du musée du Louvre.Danseur et chorégraphe, Benjamin Millepied, est nommé en 2001 étoile du New York City Ballet. Directeur du ballet de l'Opéra de Paris depuis 2014, il assurera cette fonction jusqu'en juillet 2016.

     < 1234 >