La fin d'où nous partons
EAN13 : 9782072701528
ISBN :978-2-07-270152-8
Éditeur :Gallimard
Date Parution :
Collection :Du monde entier
Nombre de pages :176
Dimensions : 19 x 18 x 1 cm
Poids : 182 g
Langue : français
Langue originale : anglais

La fin d'où nous partons

De

Traduit par

Vendu par Librairie Siloë Lis (Nantes 44000)

16.50€
Une femme s’apprête à accoucher au moment où Londres est menacée par une inquiétante et mystérieuse montée des eaux. Elle et R, son mari, doivent fuir avec leur nouveau-né, qu’ils ont baptisé Z. R et la narratrice sont rapidement séparés. Cette dernière prend la mer avec Z et O, une autre femme poursuivant seule son chemin avec son tout jeune enfant. À l’abri sur une île, elles attendent. Que l'inondation et les incendies cessent, que leurs compagnons réapparaissent, que leur vie retrouve son ancien cours. Pendant ce temps, les premières dents de Z percent dans sa bouche espiègle et le lien de plus en plus profond qui le relie à sa mère devient très vite, parmi la confusion et l’incertitude environnantes, le havre le plus sûr. Megan Hunter excelle dans l’expression des sensations, des
émotions et des angoisses liées à la découverte de la maternité. Au-delà de cette sphère intime, elle fait également écho aux questionnements actuels sur l’écologie, les migrations de populations et l’effondrement de notre civilisation.
Megan Hunter est née à Manchester en 1984 et vit aujourd’hui à Cambridge. Elle a étudié la littérature anglaise à l'université du Sussex et à Cambridge. Elle est l’auteur de nombreux poèmes remarqués. La fin d’où nous partons est son premier roman.

Aurélie Tronchet (Traduction) a également contribué aux livres...

Brasier noir

Brasier noir

Greg Iles

Actes Sud

Indisponible sur notre site
Esprit d'hiver

Esprit d'hiver

Laura Kasischke

Christian Bourgois

Indisponible sur notre site
Vers la liberté

Vers la liberté

Mahtob Mahmoody

Jean-Claude Gawsewitch

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Aurélie Tronchet

2 Commentaires 4 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

maternité

2 étoiles

Par .

Ce roman a une forme particulière qui m’a fait penser à des gouttes d’eau tombant une à une sur la page. Je m’explique : des paragraphes ultras courts de 2-3 phrases espacés par du blanc. Une narration discontinue qui s’attache aux détails et qui rend l’ensemble du tableau difficile à comprendre.

Je ne me suis donc pas attachée aux personnages désignés par leur initiale.

L’aspect "fin du monde" ne m’a paru qu’un prétexte, si ce n’est la forme de l’eau présente dans le fond et dans la forme.

La relation de la jeune femme avec son fils Z ne m’a pas ému.

Seuls les paragraphes en italique qui sont des citations m’ont paru poétiques.

Un livre lu le temps d’une soirée mais qui ne m’a pas convaincu.

L’image que je retiendrai :

Celle des bateaux tant attendus.

5 étoiles

Par .

Alors que Londres subit une inondation sans précédent, une femme accouche. Rapidement exfiltrée de la ville en compagnie de son nouveau-né et de son mari, la famille s'exile un temps à la campagne avant de rejoindre d'autres citadins sur les routes, puis dans des camps de réfugiés. Une vie nouvelle s'organise alors. Vie d'exode où tous les repères basculent et découverte de la maternité surtout qui bouscule les lignes.

Si la littérature post-apocalyptique a le vent en poupe aujourd'hui, Megan Hunter se singularise. En effet, son récit est entièrement tourné vers la vie qui jaillit, la découverte des sensations, des émotions, liés à l'enfant tout juste né.

L'écriture enfin, dépouillée, incisive, rythmée confère au récit une originalité et une poésie étonnante.